SharePoint

SharePoint

 

Cet article décrit l'installation et la configuration initiale d'une infrastructure SharePoint 2016. L'objectif étant ensuite de présenter la synchronisation du profil utilisateur en s'appuyant sur le moteur de synchronisation de MIM.

 

Prérequis pour SharePoint 2016

Plus de détails ici pour les prérequis logiciels et matériels : TECHNET

Comme à son homologue SharePoint 2010 & 2013, la version 2016 dispose d'un wizard qui installe automatiquement les prérequis.

Comment (0) Hits: 1627

Un compte de service est un simple compte utilisateur créé dans l’annuaire Active Directory servant à exécuter les services créés lors de l’installation de logiciels serveur comme SQL Server et SharePoint Foundation. Cette méthode permet :

  • De limiter les droits de ces comptes aux seuls besoins nécessaires au contexte d’exécution des services
  • De créer des audits de compte afin de vérifier leur activité

Pour installer convenablement les différents produits d’une ferme SharePoint, vous devez créer certains comptes de services, comme la plupart des produits serveur. L’exemple fourni ci-dessous est purement indicatif car d’autres scénarios et conventions de nomenclature sont envisageables.

 

Type de compte

Nom du compte

Services SQL

svc_Sqlsvc

Compte d’installation SQL Server

svc_Sqlinstall

Compte d’exécution du pool IIS du site d’administration centrale et des services système SharePoint

svc_Spfarm

Compte d’exécution du pool IIS de l’application web du site de l’intranet

svc_SpContentPool

Compte d’exécution du service de recherche

svc_SpSearch

Service contrôleur d’hôte de recherche

svc_SpSearchHost

Compte d’accès au contenu pour l’index

svc_SpIndex

Compte d’exécution de l’application de service d’émission de jeton de sécurité

svc_SpSectoken

Compte d’exécution de l’application de service BDC

svc_SpBdc

Compte d’exécution du service de code en mode bac à sable

svc_SpSandboxsvc

Compte d’exécution du service d’émission de jetons de revendications vers Windows

svc_Spclaimssvc

Compte d’exécution du service cache distribué

svc_Spcachesvc

 

Vous choisirez ici d’utiliser le même compte pour tous les services SQL Server. Mais dans des environnements plus conséquents, il est de bonne pratique de créer un compte par service et par instance.

Le compte d’accès au contenu pour le service de recherche est un compte du domaine AD ayant au minimum un accès en lecture au contenu du portail. Le compte d’exécution du service de code en mode bac à sable qui sert à démarrer le service SharePoint User Code Host doit être inclus dans le groupe local Utilisateurs de l’analyseur de performance du serveur SharePoint. En effet, ce compte doit avoir accès à certains compteurs de performance, sans quoi le service ne pourra pas démarrer et des messages d’erreur avec l’ID 7031 dans le journal des événements système apparaîtront périodiquement lors de la tentative de démarrage du service (en mode automatique).

Reste à utiliser un compte de service supplémentaire lors de l’exécution de l’installation de SQL Server. Ce compte peut être un compte d’administrateur local de la machine dans un environnement simple mais des droits particuliers lui seront attribués dans SQL Server (une connexion sera créée sur le serveur SQL et cette connexion se verra affecter les rôles dbcreator et securityadmin). La bonne pratique veut qu’un compte de service dédié soit utilisé (il doit être ajouté dans le groupe des administrateurs locaux du serveur SharePoint).

Ces comptes seront de préférence créés dans une unité organisationnelle distincte de l’annuaire. Les comptes de service auront deux caractéristiques particulières. Lors de leur création, via la console AD Utilisateurs et Ordinateurs, veillez à cocher les cases L’utilisateur ne peut pas changer de mot de passe et Le mot de passe n’expire jamais.

Les comptes de service SharePoint ne nécessitent pas que ces deux options soient activées lors de leur création car le produit comporte une fonctionnalité appelée Comptes gérés. Le principe est la déclaration de ces comptes de service dans SharePoint qui peut alors gérer pour l’administrateur le changement de mot de passe selon une planification personnalisée. Le tout est réalisé via le site web d’administration centrale de la batterie :

  • Enregistrement des comptes de service que SharePoint doit gérer.
  • Activation de la génération planifiée de nouveaux mots de passe.
  • Affectation de chaque compte à un service, un pool d’applications web.

 

Joris

Comment (0) Hits: 1629

Microsoft supporte la virtualisation des serveurs SharePoint pour des machines de production, que ce soit pour les web front end ou les serveurs d’applications. En ce qui concerne la virtualisation des serveurs de bases de données, la question est plus délicate. Il peut s’avérer inapproprié de virtualiser SQL Server, surtout dans un environnement conséquent où la disponibilité est un facteur déterminant, comme par exemple en cas de mise en œuvre de clusters SQL. Le sujet n’est pas ici de donner en détail les préconisations de l’éditeur ou une méthodologie de projet de virtualisation. Rappelons simplement quelques avantages reconnus de cette technologie et qui s’appliquent aux machines hébergeant des rôles SharePoint :

  • Meilleur taux d’utilisation du matériel.
  • Réduction du nombre de serveurs physiques.
  • Agilité du système d’information lors des demandes de montées en charge par ajout de machines virtuelles (rapidité de déploiement par utilisations de modèles) ou à l’inverse pour la mise hors service de machines virtuelles (gestion du cycle de vie via les outils d’administration).
  • Mise à profit des mécanismes de haute disponibilité des environnements de virtualisation (migration de machines à chaud, migration du stockage, mécanismes de réplication, basculement automatique en cas de défaillance d’hôte physique…).

Microsoft publie un document faisant office de synthèse complète sur le sujet disponible en anglais à l’adresse suivantehttp://www.microsoft.com/download/en/details.aspx?id=19508

Dans le cas d’une implémentation de ferme SharePoint à plusieurs serveurs, certaines précautions relèvent du bon sens. Par exemple, dans une ferme comportant deux web front end pour réaliser l’équilibrage de charge des requêtes utilisateurs, il est préférable de ne pas placer les deux machines sur le même hôte physique en cas de défaillance ou de surcharge de ce dernier.

Joris

Comment (0) Hits: 1016

 

Essayons de définir simplement ce qu'est la gouvernance...

La gouvernance est un ensemble de politiques et de méthodes qui permettent de gérer au mieux le cycle de vie d’une application. Si l’on revient au sens premier du terme "gouverner", un dictionnaire nous ramène à la notion de diriger un bateau à l’aide d’un gouvernail ; diriger un navire et le faire évoluer, maintenir un navire à un cap donné au moyen du gouvernail. Appliqué à l’informatique d’entreprise en général, et pas seulement à un outil comme SharePoint, il s’agit de définir un ensemble de règles, de procédures, de rôles qui contrôlent l’utilisation d’un système afin d’atteindre un but ou d’aider l’entreprise dans ses objectifs. N’ayant nullement la prétention ici de faire le tour du sujet (des ouvrages entiers y sont consacrés), notons tout de même que :

  • Dans le cadre d’une plate-forme simple pour une PME, la notion de gouvernance sera peut-être moins présente ; SharePoint sera alors utilisé pour un seul usage, de type intranet, avec une seule ferme, composée vraisemblablement d’un seul serveur et d’une seule collection de sites…
  • … Mais dans le cas d’une plus grande entreprise où le produit sera utilisé pour des besoins de collaboration avec des partenaires (Extranet) ou des sites publics, la gouvernance sera partie prenante du projet et de la vie du produit à chaque instant.

Comment (0) Hits: 1479

Translation

S5 Box

Connexion classique

Inscription par formulaire