VMware WorkStation

 

A l’heure ou le monde virtuel est de plus en plus développé, que les machines virtuelles sont de plus en plus performantes, combien se sont posés la question de savoir où et comment fonctionnent leurs VMs?!

Lorsque tout fonctionne à merveille, inutile de s’embarrasser avec une multitude de fichiers aux extensions exotiques et inconnues !! Dès lors ou la VM rencontre quelques dysfonctionnement, il est interessant de savoir ou, comment et quels fichiers réparer…

Cet article récapitule l’ensemble des fichiers de configuration d’une VM tournant sur une version Worksation :

 

 

Extension

Nom du fichier

Description

.flp

Floppy

 

Si vous utilisez un lecteur de disquette virtuel, alors un fichier blanc Floppy.flp est créé.

 

 

.vmx.lck

Lock

 

Lorsque vous sélectionnez une machine virtuelle dans Workstation ou que vous ouvrez son VMX avec Workstation, un fichier de lock est créé, une fois fermée alors le lock disparait, il permet d’éviter les écritures/modifications concurrentes du fichier VMX.

 

 

.log

Vmware

 

Ce log retrace l’historique de la machine virtuelle auquel il appartient, utilisé pour le troubleshooting et le debugging de la machine.

 

 

.nvram

<nom_de_la_vm>

Ce fichier est le fichier correspondant au BIOS de la machine virtuelle. Oui, une machine virtuelle à droit aussi à son propre BIOS. 

 

.vmem

<nom_de_la_vm+nom_snapshot>

 

Lorsqu’un snapshot d’une VM est réalisé, le contenu de la mémoire vive de la vm est stocké dans un fichier .nvram à part.

 

 

.vmsd

<nom_de_la_vm>

 

Stock les métadonnées et les informations relatives au snapshots de la VM.

 

 

.vmx

<nom_de_la_vm>

 

Ce fichier contient toutes les données de configuration de la machine virtuelle, réalisées via le menu graphique. En l’éditant avec notepad, des fonctionnalités avancées non présentées dans le menu de configuration peuvent-être activées.

 

 

.vmdk

<nom_de_la_vm>

 

Le fichier VMDK correspond au contenu du disque dur de la machine virtuelle. Il est possible de configurer sa taille maximale, de le passer en taille fixe/dynamique ou encore de le splitter en de multiples fichiers de 2Go (obligatoire pour le FAT32).

 

 

.vmsn

<nom_de_la_vm>+NomSnapshot

 

Stocke l’état de la machine virtuelle au moment du snapshot.

 

 

.vmss

<nom_de_la_vm>

 

Lorsqu’une machine virtuelle est suspendue (option Suspend du menu Power), les informations concernant l’état de la machine virtuelle sont stockées dans ce fichier.

 

 

.vmxf

<nom_de_la_vm>

 

Lorsque vous créez une Team de machines virtuelles, chaque membre de la Team reçois le un fichier de configuration de la team à laquelle il appartient.

 

 

 Joris

Leave your comments

Post comment as a guest

0
Your comments are subject to administrator's moderation.
  • No comments found

Translation

S5 Box

Connexion classique

Inscription par formulaire