BYOD

  • BYOD : Aruba Networks préconise un vrai cloisonnement des données privées et professionnelles

    Après les entreprises soucieuses pour la sécurité de leurs réseaux et de leurs données, ce sont maintenant les employés qui s'inquiètent pour la sécurité des données privées stockées au sein des terminaux mobiles qu'ils utilisent de plus en plus souvent au bureau. 

     

    Il semble qu'en France, il y ait un gros déficit de communication entre employeurs et employés au sujet des outils utilisés au sein de l'entreprise. Et notamment les terminaux personnels. Ce manque de transparence aboutit à cette situation :

    • 24% des salariés français avouent que leur employeur ne sait pas qu’ils utilisent un terminal personnel au travail,
    • 57% d’entre eux ne déclareraient pas à leur employeur le nouveau terminal qu’ils envisagent d’utiliser au travail,
    • 65 % disent que leur employeur n'installe pas de logiciel de sécurité supplémentaire sur leur terminal,
    • 48% ne signaleraient pas immédiatement une fuite de données professionnelles.

    Comment voulez-vous qu'avec ça, la sécurité des données, qu'elles soient professionnelles ou personnelles, soit assurée ? Impossible.

    Ces réticences viennent apparemment de la perception négative qu'ont les employés du service informatique de l'entreprise. Il est donc urgent de changer les mentalisés. "Pour résumer : autant les salariés acceptent mal le pouvoir que les employeurs exercent aujourd’hui sur leurs données personnelles, autant ils sont indifférents à la sécurité des données de l’entreprise, souligne Ben Gibson, directeur marketing chez Aruba Networks qui préconise la création d'une véritable séparation entre données personnelles et données de l'entreprise afin de tranquiliser tout le monde. "L’utilisation de terminaux électroniques personnels pour un usage professionnel (BYOD) est devenue aujourd’hui une réalité face à laquelle les entreprises doivent adopter des solutions pour, d’un côté, garantir le caractère privé des données des employés et, de l’autre, exercer un contrôle plus étroit sur le réseau afin de s’assurer qu’aucune information sensible ne puisse être divulguée, le tout sans perturber l’expérience de l’utilisateur" insiste-t-il. 

    Ce cloisonnement, c'est justement ce que propose l'app mobile Aruba WorkSpace qui créé une zone cryptée sur les terminaux afin d'y stocker les apps et contenus professionnels. Des données que le service informatique peut maîtriser, sans toutefois avoir la moindre visibilité sur le reste du terminal.

     

    Á bon entendeur...  

    Source

    Bonne lecture.

    Joris

Translation

Qui est en ligne ?

Nous avons 81 invités et aucun membre en ligne

S5 Box

Connexion classique

Inscription par formulaire